ma vie ma déco mon espace de rêve smile

Mon espace de rêve – étape 02

Mon espace de rêve – étape 02

La précédente étape (mon-espace-de-reve-etape-01) nous a interrogés sur notre environnement extérieur, pourquoi nous sommes là et ce qui nous plaît ou pas dans cet espace.

Cette première étape est primordiale, même s’il ne vous a pas échappé que la plupart de ces éléments (pays, région, quartier…) ne sont pas modifiables facilement. Je n’ai pas (encore) le pouvoir de remplacer l’appartement en vis-à-vis en centre ville par une vue directe sur la mer… surtout si je me trouve à Strasbourg ou à Clermont Ferrand ! La solution la plus simple consiste à déménager, mais il est bien trop tôt pour en arriver là !

ma vie ma deco mon espace de reve mer

Nous n’en sommes qu’à l’état des lieux (ce qui va ou pas), et la liste de ce que je veux viendra plus tard. Mais ce qui est rassurant, là, tout de suite, c’est qu’il y a toujours un moyen d’améliorer l’existant ! J’en reparlerai en détail dans les étapes suivantes.

En attendant, l’analyse du questionnaire de l’étape 01 me donne déjà quelques indications. Mister P (mon mari pour ceux qui auraient loupé l’info 🙂 ) a bien joué le jeu, et nous sommes à peu près d’accord sur ce qui nous plaît (ou pas !) dans le jardin… ça risque d’être moins consensuel quand on passera à « ce que j’ai envie d’avoir » et « quoi faire concrètement pour y arriver» !

Avant d’en arriver là, passons à la suite de l’état des lieux :

 

Mon espace de rêve – Etape 02 – L’intérieur :

Nous rentrons dans le vif du sujet, et là où nous pouvons intervenir le plus facilement. Tout comme pour l’étape 01, nous faisons un état des lieux bienveillant, afin d’identifier ce qui est à améliorer. Les critères d’analyse sont classés en 3 catégories principales : usage / confort / bonheur. Chaque critère est à utiliser pour chaque pièce, chaque meuble et chaque objet important (il n’est pas forcément utile de prendre les fourchettes les unes après les autres…. Encore que 🙂 ).

Ma vie ma déco mon espace de rêve couverts

 

Critère 1 : USAGE

Pour CHAQUE élément analysé (pièce, meuble, objet), se demander et noter : 1) si on s’en sert et 2) si c’est l’usage prévu de cet élément ou si c’est un usage détourné (ou les 2).

Ne pas hésiter à passer du temps dans chaque pièce, et à regarder avec attention ce qui se trouve autour de nous. Nous avons tous tendance à ne plus voir ce qui est devant nous lorsque c’est devenu « permanent ». Pour définir si l’usage est prévu ou détourné, il faut penser à l’usage de base : par exemple une chaise est prévue pour s’asseoir. Si on s’en sert pour poser des choses (ou pour attraper quelque chose en hauteur), ce sont des usages détournés.

Autre exemple une entrée. C’est un endroit incontournable, et, sauf configuration spécifique, on entre bien par là. Cependant, si on se penche un peu sur la question, souvent c’est aussi une zone de « déchargement » (sacs, vêtements, chaussures…) pas toujours organisée. On a alors un usage de passage et un usage de stockage. Mais s’il y a un placard aménagé et que tout est rangé dedans, l’usage de stockage est prévu et utilisé.

Autre exemple avec une table. Elle peut servir à manger (tous les jours ou lorsqu’on a des invités), elle peut servir de bureau, on peut y poser le courrier ou les papiers en attente, on peut s’asseoir dessus pour discuter…

 

Critère 2 : CONFORT

Le confort sera découpé en plusieurs sous-critères, qui ne seront pas tous applicables à tous les éléments.

  • Confort thermique: pour chaque pièce, noter ce que nous ressentons au niveau de la température et au niveau de l’humidité, et ce pour chaque saison
  • Confort acoustique et olfactif : pour chaque pièce et pour les objets qui peuvent être concernés (machine à laver…), noter s’il y a un inconfort (bruit ou odeur), s’il est permanent ou pas, et identifier si possible son origine s’il est extérieur (rue, voisins du dessus…) ou intérieur (autre pièce, autre personne…)
  • Confort visuel: y a-t-il un éclairage naturel ou artificiel ? est-il suffisant ? les couleurs ou formes sont elles agressives ou au contraire reposantes ? la vue depuis les fenêtres est-elle agréable, reposante ou au contraire pas très belle, dérangeante… ?
  • Confort d’usage: que l’usage soit prévu ou détourné, noter pour chaque usage d’un élément (pièce, meuble, objet) si l’utilisation en est pratique et confortable.

ma vie ma deco mon espace de reve chocolat

Prenez l’exemple d’une lingerie qui sert aussi de salle de bains pour bébé. Thermiquement elle est confortable, en été et en hiver. Acoustiquement elle est bruyante quand la machine à laver est en marche. Elle bénéficie de 2 fenêtres et l’éclairage est suffisant. Pour l’usage lingerie elle manque d’espace de séchage et rangement. Pour l’usage salle de bains bébé, elle manque d’espaces de rangement centralisés.

 

Critère 3 : BONHEUR

Rappelons-nous que l’objectif de toutes ces étapes est d’aboutir à un espace de rêve chez nous. Le critère du bonheur est donc aussi important que les autres.

Bien sûr ce critère sera plus subjectif que les autres, mais ça n’a pas d’importance, puisque JE réponds aux questions pour aménager MON espace comme JE le rêve !

Ce critère sera appliqué plutôt aux pièces, mais il peut être décliné pour les meubles et objets dans l’analyse des pièces.

Il est évident que je ne vais pas me demander si mon aspirateur me rend heureuse (je ne suis pas maniaque du ménage à ce point là…) car pour lui le confort d’usage sera prépondérant : est-il efficace ? Silencieux ou bruyant ? Suis-je gênée par ça ? Mais globalement, pour les pièces, meubles et objets, se demander s’ils nous apportent du bien être, nous font sourire, ou si au contraire ils pèsent sur notre moral, nous rappellent des souvenirs plus ou moins bons… Si nous y tenons pour nous ou par peur de froisser la personne qui nous l’a offert…

 

 

Mon espace de rêve – Etat des lieux de l’intérieur :

Pour chaque pièce de mon espace de vie (ou de travail) réaliser une analyse à partir des 3 critères décrits plus haut, y compris les pièces de service et pièces annexes. Dès l’instant où nous nous servons d’une pièce, même peu, et qu’elle est disponible pour notre usage.

Cela concerne : entrée, séjour, salon, salle à manger, chambres, bureau, salle de bains ou salle d’eau, toilettes, cellier, dressing, lingerie, buanderie, garage, atelier, cave, grenier….

Pour chaque pièce, prendre le temps d’analyser l’espace : critères : usage, confort, bonheur ; taille de la pièce ; présence et taille des fenêtres ; vue agréable ou pas ; type et couleurs des revêtements de sol / murs / plafond.

Ensuite aller au-delà pour analyser les meubles et agencements présents, ainsi que les objets, avec les 2 premiers critères (usage et confort (au moins le point 4)), le critère bonheur si je le souhaite 🙂 .

 

Si cet article vous a plu (ou pas !), n’hésitez pas à me dire pourquoi dans les commentaires… et à la semaine prochaine !

ma vie ma déco mon espace de rêve smile

Crédits photo : Pixabay

 

Merci d'avoir lu cet article. Pour vous remercier, vous pouvez télécharger gratuitement le livret "Petit guide pratique de la couleur - Comment bien choisir les couleurs de votre espace"